Bricolage et jardin

Comment devenir serrurier ?

En France, la serrurerie est un marché en plein essor et génère près de 8,7 milliards d’euros et compte 17 554 entreprises de serrurerie. Toutefois, le secteur de la serrurerie demeure très concurrentiel avec la montée en flèche d’une modernisation du secteur. L’avancée technologique a ainsi provoqué un fossé avec l’offre plus importante que la demande. Les serruriers sont de plus en plus nombreux chaque année et pourtant ils sont dans l’incapacité de répondre à toutes les demandes. Le métier de serrurier a été classé parmi les métiers de l’artisanat du bâtiment. C’est un métier à la fois riche et complexe, nous pouvons soit devenir un serrurier dépanneur pour ainsi assurer la sécurité des clients soit devenir serrurier-métallier et travailler le métal.

Quelles études permettent de devenir serrurier ?

devenir serrurierLe métier de serrurier nécessite au moins d’avoir suivi une formation professionnelle. Tout d’abord, vous pouvez vous orienter vers une formation de 2 ans après le collège en choisissant soit un CAP serrurier-métallier soit un BEP réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques. Pour ceux qui envisagent une évolution de carrière, vous avez la possibilité de poursuivre jusqu’au Bac pro serrurerie-métallerie ou au Bac pro réalisation d’ouvrages chaudronnés et de structures métalliques. Une fois le Bac pro en poche, vous pourrez aspirer à intégrer BTS construction métallique ou un BTS CRCI (Conception Réalisation et Chaudronnerie Industrielle) et ainsi obtenir un Bac+2.

Mais de quelles manières pouvez-vous évoluer encore ? Il existe des formations complémentaires dans les domaines de la gestion et de la comptabilité pour pouvoir se mettre à son compte. Les serruriers peuvent également diversifier leurs secteurs et travailler dans ceux de la menuiserie, de la ferronnerie d’art, de la vitrerie, ou encore de la décoration. Pour commencer, une grande majorité des serruriers travaillent pour des entreprises comme par exemple Batipro Services. Après quelques années d’expérience, le serrurier peut prétendre à une évolution de carrière en devenant chef d’équipe ou de chantier. En France, on retrouve deux centres de formation qui accompagnent au métier de serrurier. Premièrement, le FMSD Formation, avec une formation de 120 heures qui vous instruit rapidement au métier de serrurier. Enfin, le Madelin SA, un centre de formation professionnelle qui propose jusqu’à 19 stages différents.

Quelles sont les qualités et compétences requises ?

Dans un premier temps, le serrurier doit disposer d’un certain nombre de compétences techniques. Pour ce faire, il doit être capable de réaliser des croquis et donc d’avoir une certaine aptitude au dessin. Le serrurier sait lire des plans et connaît les différentes propriétés des métaux. Il possède également une grande maîtrise du travail du métal et peut procéder au montage de pièces mécaniques. La pratique du métier de serrurier nécessite aussi un certain savoir et savoir-faire en matière d’isolation phonique et d’étanchéité. Il doit pouvoir mettre en œuvre des compétences techniques dans le domaine de la menuiserie.

Pour pouvoir prétendre au titre de serrurier, il faut être à la fois ingénieux et créatif. C’est-à-dire qu’il faut posséder une bonne aptitude à visualiser en trois dimensions. De plus, il faut être à la fois très attentif et très habile de ses mains car les outils peuvent parfois représenter un certain danger. Le serrurier doit montrer une résistance physique car il est amené à travailler de longues heures debout et parfois même en hauteur. Il faut par ailleurs aussi dans certaines circonstances être en mesure d’avoir suffisamment de force pour pouvoir percer un élément résistant ou encore soulever un bloc porte par exemple. En bref, pour pouvoir devenir serrurier il faut être une personne polyvalente et d’une grande capacité d’adaptation pour pouvoir s’adapter à toutes les situations !